Notions de référencement naturel

Quelques notions sur le référencement naturel

Le référencement naturel (SEO) vise à faire apparaître une page ou l’ensemble du contenu d’un site Web, dans les premiers rangs des résultats de recherche sur internet. S’il est naturel, le référencement implique un certain nombre de règles à suivre mais gratuites, par opposition au référencement payant (SEA). Des règles et des bonnes pratiques qui diffèrent selon les moteurs de recherche, mais peu, et considérant que 90 % des recherches se font par Google, il est plus efficace de respecter les « commandements de Google ».

Ces règles correspondent à autant de techniques à appliquer sur le contenu de votre site (pertinence et originalité), les titres des pages (uniques), sa « réactivité », la qualité des photos, la présence de mots clefs définissant votre activité, le temps de chargement du site ou des photos, l’existence de liens entrants et sortants, la présence de vidéo. Le principe de ces règles est double: favoriser la compréhension de l’objet du site, et rendre agréable sa visite par l’internaute. La visite doit être une «pleasant experiment». Pour exemple, un important taux de rebond (l’internaute arrive sur une page et en repart aussitôt) coûte cher en référencement et entraîne la perte de rangs en résultats de recherche. Et Google est très exigent pour ses internautes. Il a confié l’analyse de sites à des robots d’indexation intraitables et les mises à jour de son algorithme créent de petits webséismes malgré leurs petits noms sympathiques, Panda et Pingouin (…).

Quelques principes à respecter impérativement selon Google:

• La qualité du contenu tient la première place dans le référencement naturel. Un contenu original et utile sera relayé par des backlinks (lien entrant), développant la notoriété de la page tout naturellement: le meilleur chemin vers la bonne «réputation».

• Les textes doivent être actualisés, pertinents et accessibles au plus grand nombre.

• Le copier/coller de texte existant sur le web est à proscrire. Les petits robots détectent tous les plagiats.

• Une vigilance sur les liens brisés et les dysfonctionnements du site est indispensable.

• Une communication large (classique et web: du flyer aux réseaux sociaux) est toujours nécessaire pour informer de l’actualisation du site (nouveaux contenus…) et ainsi ramener du trafic.

• L’URL de chaque page doit être aussi une source d’informations pour l’internaute autant que pour le moteur de recherche: elle doit être claire et non dupliquée (il vaut mieux http://www.monsite.com/article-referencement-naturel/ que www.http://www.monsite.com/?p=52)

• Le site doit être mobile friendly.

• La balise d’ancrage d’un renvoi vers un lien: le texte doit être explicite, éviter les “cliquer ici”.

• Le texte alternatif (attribut alt) des images et vidéos doit être bien renseigné, pas de noms de fichiers chiffrés qui n’ont pas de sens pour les photos et les images mais des appellations descriptives courtes.

• L’installation de captcha contre l’intrusion de spam qui brouilleraient l’indexation est recommandée.

• Ne pas « tricher »: un trop perçu de mots clefs entraîne la perte de places dans les résultats des moteurs de recherche.

Pour se résumer, Google a deux priorités: 1) que l’information qui circule sur le web soit de qualité et renouvelée 2) que l’internaute qui cherche une information la trouve sans perte de temps ni risque de fausse réponse.

Il faut donc en réponse être 1) intéressant et original 2) honnête.

Pour vous accompagner Google analytics et les outils pour les webmasters sont indispensables.

2017-01-26T12:29:01+00:00

About the Author:

Leave A Comment